Avis sur l'enquête publique du plan d'élimination des déchets du 30 Octobre 2013 PDF Imprimer
Dimanche, 03 Novembre 2013 17:58

Contribution à l’enquête publique sur le plan d’élimination des déchets non dangereux du Rhône.

 

Monsieur le commissaire enquêteur,

J’ai pris connaissance du dossier qui est une très bonne chose, car il aurait du être révisé depuis longtemps. En effet, le dernier plan date de décembre 2003 et est complètement obsolète.

J’ai trois remarques

-          Sur l’état des lieux : les deux incinérateurs de Rillieux-la-Pape et Gerland ne sont plus aux normes, et nécessitent une reconstruction. Peut-on savoir pourquoi ils ne sont pas aux normes et les répercussions sur l’environnement ? et enfin, quand les travaux commenceront-t’ ils ?

-          Les objectifs de croissance de la population du périmètre concerné ne sont pas adéquation avec les chiffres indiqués dans le SCOT (Schéma de cohérence territoriale). En effet, sur le présent document, il est mentionné entre 2010 et 2024 115 000 nouveaux habitants, alors que le SCOT mentionnait sur la même période entre 300 000 et 500 000 nouveaux habitants. Le périmètre du SCOT n’est pas le même que le département, mais si on considère le Grand-Lyon, qui représente plus des 2/3 de la population, et en hypothèse de croissance plus des ¾, et que le grand-Lyon concerne plus de 80% de a population du SCOT,  il y a une réelle incohérence entre les évaluations d’augmentation de la population. Les chiffres sont erronés et le plan plus du tout adapté.

-          Le département n’est pas une référence  en France sur la gestion de ses déchets. Je l’avais dénoncé lors des élections cantonales en 2010. La Haute-Savoie, ou encore la Savoie sont largement plus performantes que le Rhône. Pourtant, ce plan manque d’ambition. Il n’y a qu’à regarder les priorités retenues pour atteindre les objectifs : p21du rapport non technique,

  • exemplarité du département, en sachant qu’il disparait en 2015, au profit de la métropole lyonnaise-et que le Grand-Lyon a pour priorité la valorisation énergétique, ce qui n’est pas recommandé par les directives européennes, car polluantes.
  • Relai de campagne nationale, qui peuvent ne pas exister, vu la conjoncture.

En conclusion, je suis favorable à ce nouveau plan de déchets, mais il faudrait qu’il soit plus volontariste, incitatif, et que la valeur de croissance des habitants soit bien réelle (+115 000 nouveaux habitants et non 300 000).

 

Christine BERTIN

 
Christine Bertin présentation PDF Imprimer
Mercredi, 08 Décembre 2010 09:36

Christine BERTIN : née en 1971, mariée, mère de trois enfants. Ingénieur commercial 4/5me dans l’électronique.

Implication dans la vie publique locale :

- Membre du Conseil d'administration de l'école de la seconde chance

- Ancienne Parent d’élève élue active à l’école maternelle et primaire Grandclément

- élue au conseil d'établissement du conservatoire de musique

- Association Vaulx-en-Velin Village, vice-présidente en charge de l’histoire et des animations : écriture de l’histoire du village, création d’un dossier de classement patrimoine historique du château delphinal de Vaulx-en-Velin, travail de recherche historique sur le château de la Barre, participation aux journées du patrimoine de 2010, mise en place d’un rallye découverte, et organisation de la fête du quartier.

Rédaction et édition du livre "Vaulx-en-Velin, 7 petites histoires à travers les âges". 350 exemplaires vendus en 2017

- Secrétaire du club d'escrime CEV, Crée en 2008, : ce projet sportif et social, avec un objectif de mise en avant d’un projet éducatif, révélant l’égalité des chances pour tous, et favorisant la mixité sociale, tout en faisant passer des valeurs de respect des autres, respect des règles, et de maîtrise de soi (travail sur quatre centres sociaux de la ville, animation dans 1 des 4 collèges de la ville,…).

 

Politique :

- Elue au conseil municipal dans l'équipe Agir pour Vaulx-en-Velin, liste citoyenne qui a fusionné avec le PS au 2eme tour. 3ème adjointe chargée de l'urbanisme et des zones d'aménagement concertées jusqu'en 2016, puis élue en charge de l'insertion et la formation par l'économique. Voir les actions sur le site www.apvv.fr

en charge, lors de la campagne de 2014, de l'organisation, de la mise en place des supports programme, de l'animation des réunions pour construire le programme et mise en place du site internet

- Campagne municipale de 2008 sur la liste Modem à Vaulx-en-Velin avec en particulier la mission de rédaction du projet environnemental et économique ; 3ème de la liste conduite par Mme Bouguerra.
- Co-responsable du groupe Santé et Environnement du Modem du Rhône de 2008 à 2010 : antennes relais, la pollution due aux particules fines, la pollution du Rhône, les OGM, etc. ; Participation à la rédaction du projet environnemental lors des élections régionales et cantonales.

- animation de l’équipe centriste vaudaise ; http://modem69120.blogspot.com/ site d’information pour une autre politique sur la ville de Vaulx-en-Velin ; prise de position sur des dossiers majeurs lors d’enquêtes publiques (SCOT, champ de captage des eaux de Crépieux Charmy, Plan d’Exposition au Bruit de l’aéroport de Bron, lettre au préfet pour l'incendie de tarvel...). Signature d'une grande partie des articles sur Modem69120 ainsi que dans les journaux : Mediapart (80 ans de communisme).

- Candidate aux élections cantonales de 2011, investie par le MoDem et CAP21.

- Elue au conseil national du MoDem en Juillet 2011.